Présentation

Appuyé sur l’expertise de la Commission consultative des recherches archéologiques à l’étranger, le ministère des Affaires étrangères et européennes (DGM) subventionne près de 160 missions archéologiques (de la paléontologie à la période médiévale) intervenant dans 75 pays.

Ces missions visent partout à répondre aux vœux de nos partenaires étrangers qui trouvent, dans cette coopération, une contribution essentielle à la protection et à la mise en valeur de leur patrimoine national.

Fondée en 1994 pour étudier les relations entre l’Asie centrale méridionale et le plateau iranien, grâce, notamment à la fouille de Geoktchik depe au sud-ouest du pays, la Mission archéologique franco turkmène a été renouvelée en 2001 en partenariat avec la « Direction Turkmène pour la protection, l’Étude et la Restauration des Monuments Historiques et Culturels » dont le responsable est co-directeur de la fouille d’Ulug depe pour la partie turkmène. Elle a ainsi considérablement élargi son champ de recherche, tant sur le plan des thèmes abordés que sur celui de la chronologie.

Aujourd’hui, deux sites font l’objet d’une coopération ancienne : le site du Déhistan et le site d’Ulug-Depe.

publié le 06/11/2015

haut de la page